Situations particulières

Les personnes résidant aux îles Salomon

Vous devrez déposer votre dossier :

  • Auprès d’un centre VFS GLOBAL en Australie pour les visas ordinaires de court séjour et long séjour,
  • A l’Ambassade de France à Canberra pour les visas officiels sur passeport diplomatique (voir section passeport officiel ci-dessus).

Vous détenez un passeport officiel

Les détenteurs de passeport diplomatique ou de service doivent demander le visa directement auprès de l’Ambassade de France à Canberra, ou s’ils sont résidents à Sydney auprès du Consulat général de France à Sydney.

Les visas délivrés aux détenteurs de passeport diplomatique ou de service dans le cadre de leurs fonctions, et sur présentation d’une note verbale, sont gratuits.


Visas délivrés par la France en représentation de pays tiers africain

Le consulat général de France à Sydney est compétent pour délivrer des visas de court séjour seulement, au nom de certains Etats africains (Burkina Faso, République Centrafricaine, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Mauritanie) et pour tourisme uniquement, si ceux-ci n’ont pas d’ambassade ou de consulat en Australie. Le cas échéant, veuillez nous contacter.

Pour d’autres buts (mission religieuse, voyage de travail, voyage d’affaires, rendez-vous, conférences, travail de charité etc…) ou pour un séjour dépassant le nombre de jours autorisés, vous devez directement contacter les autorités d’immigration du pays concerné.


Jeune voyageur (vacances travail)

Les jeunes australiens âgés de 18 à 35 ans (jusqu'à la veille du 36ème anniversaire) peuvent bénéficier d’un visa vacances-travail pour un séjour en France d’une durée maximale d’un an. Ils doivent être en possession de ressources suffisantes pour subvenir à leurs besoins, et peuvent occuper un emploi pour compléter ces ressources.


Dispense de visa de court séjour pour les ressortissants Australiens

En vertu des accords en vigueur, les ressortissants australiens sont autorisés à entrer et séjourner en France sans visa pour une période de 90 jours.

Lorsqu'ils entrent sur le territoire français après avoir séjourné dans le territoire d'un ou de plusieurs États de l’espace Schengen, le séjour de 90 jours prend effet à compter de la date de franchissement de la frontière extérieure de l’espace Schengen.