Tarifs

Des frais de dossier (pdf) perçus par l'administration française pour le traitement de votre demande. Les tarifs sont indiqués en euros (€). Pour obtenir le tarif en dollars australiens (AUD), veuillez convertir le montant indiqué en appliquant le taux de chancellerie. Le montant perçu est conservé par l’administration, même en cas de refus de visa.

Seuls les paiements par carte bancaire sont acceptés pour le règlement des frais de visa.


Gratuité

Les citoyens australiens n’ont pas besoin de visa pour entrer sur le territoire Schengen, la Nouvelle-Calédonie ou Tahiti, ou lorsqu’ils sont en transit, ou que leur séjour est inférieur à 90 jours sur une période de 180 jours.

S’ils souhaitent travailler en France, même pour une période inférieure à 90 jours, il est nécessaire d’avoir une autorisation de travail délivrée par les autorités locales en France.

  • Enfants âgés de moins de 6 ans, élèves d’école primaire et secondaire,
  •  étudiants (3ème cycle compris) voyageant dans le cadre d’un jumelage entre écoles ou qui effectuent un séjour dans un but d’études ou de formation scolaire et titulaires d’une bourse d’études accordée par le gouvernement français,
  •  titulaires de bourses d’études accordées par des gouvernements et fondations étrangers et bénéficiaires de programmes de l’UE,
  •  bénéficiaires de l’accord France-Canada du 3 octobre 2003,
  •  bénéficiaires de l’accord de vacances professionnelles France-Japon du 8 janvier 1999,
  •  bénéficiaires de l’accord de vacances professionnelles France-Corée du 20 octobre 2008,
  •  professeurs accompagnant les groupes qui effectuent des séjours d’études ou de formation scolaire,
  •  scientifiques en court séjour,
  •  travailleurs saisonniers,
  •  travailleurs employés ainsi que leur famille qui bénéficient de regroupement familial,
  •  ressortissants d’Etats qui ont signé un accord de dérogation gratuit pour ces types de visa (Turquie).
  •  ressortissants étrangers qui enseignent le français, assistants de langue étrangère et lecteurs.