Situations particulières

Passeports officiels

Les détenteurs de passeports officiels - diplomatique ou de service (visas de court séjour et de long séjour) doivent prendre rendez-vous directement auprès du consulat compétent :

Important : les dossiers incomplets ne pourront pas être traités.

La demande de visa de court séjour pour les titulaires des passeports diplomatiques ou de service doit être effectuée au minimum 72 heures avant la date de départ souhaitée (selon la nationalité les délais de réponse sont dans l'ordre de 8 à 10 jours ouvrés).

Les visas délivrés aux titulaires de passeport officiel dans le cadre de leurs fonctions sont gratuits.


Visas pour études : Procédure Campus France

Campus France est l’agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, placée sous la double tutelle du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Campus France dispose de plus de 150 Espaces et plus de 70 antennes implantés dans plus de 110 pays. Au Brésil, l’agence a été implantée en 1998.

L’agence Campus France Brésil est liée à l’Institut Français du Brésil. Son siège est à São Paulo. Ses missions sont les suivantes :

  • L’orientation sur les études supérieures en France (information générale, frais et délais d’inscription, critères de sélection, bourses d’études…)
  • Accompagnent des candidatures et conseils
  • Procédure pré-consulaire pour le visa étudiant
  • Développement et accompagnement de la coopération universitaire
  • Divulgation de l’actualité sur les études en France
  • Réalisation d'événements et présentations thématiques

Le service est destiné aux brésiliens et étrangers qui vivent au Brésil, qui ont plus de 18 ans et souhaitent étudier en France (niveaux licence, master, doctorat, échanges, cours de français, stage ou au pair).

Sur le site Campus France Brésil, les étudiants trouvent la plateforme sur laquelle déposer leur candidature, les catalogues des formations, des bourses d’études et des cours de français, des informations sur la vie étudiante en France, entre autres contacts et informations utiles.


Le cas particulier de la Guyane et du transit aérien par Cayenne

Les ressortissants brésiliens sont soumis à l’obligation de visa de court séjour pour accéder au Département et région d’outre-mer français de Guyane car cette région ultramarine ne fait pas partie de l’espace Schengen (cliquez ici pour accéder à la fiche)

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les Départements et Régions d’outre-Mer.

Les visites officielles et les délégations sont également soumises à l’obtention d’un visa de courte durée sur le passeport brésilien commun, mais peuvent bénéficier de la gratuité et de la possibilité d’obtenir un visa de circulation d’une validité maximale de 5 ans (cliquez icipour accéder à la fiche)

Exceptions – LA DISPENSE DE VISA EST PREVUE POUR 3 CAS - (accéder à l’article)

1) Tout ressortissant brésilien en mission, détenteur d’un passeport diplomatique ou officiel en cours de validité bénéficie d’une dispense complète de visa

2) Pour les séjours d’une durée n’excédant pas trois jours à l’occasion d’une escale au cours d’un trajet aérien entre la France (territoires ultramarins inclus) et le Brésil. Outre les documents prévus à l’article R. 211-2 du code de l’entrée et du séjour et du droit d’asile, le billet d’avion nécessaire à la poursuite du voyage vers la destination finale doit être présenté.

3) Pour les séjours d’une durée inférieure à quinze jours pour les ressortissants dont le voyage et le séjour sont organisés par l’intermédiaire d’un opérateur de voyages et de séjours établi en Guyane et immatriculé au registre des opérateurs de voyages et de séjours ou par un opérateur ayant conclu un accord de partenariat avec une telle agence ; cliquez ici pour retrouver la liste de ces opérateurs de voyages guyanais.

NB : Les visas de circulation ont une validité maximale de cinq ans avant renouvellement.

Le texte officiel qui établit ces exceptions est disponible ici : Extrait de l’Arrêté du 26 juillet 2011 - Version consolidée avril 2016