Situations particulières

Compétence de la France et extension à des pays voisins

Le consulat de France à Montréal n’est pas habilité à traiter les demandes de visa des résidents des Etats-Unis.


Représentations Schengen

Tous les pays Schengen sont représentés au Canada.

Si vous avez l’intention de visiter plusieurs pays Schengen, vous pouvez déposer votre demande de visa au Consulat Général de France, seulement si :

  • La France est votre destination principale, c’est-à-dire le pays où vous aller séjourner le plus longtemps (nombre de nuits passées dans le pays).
  • La France est votre pays de première entrée et vous aller y séjourner le même nombre de jours que dans chaque autre pays Schengen.

Si ce n’est pas le cas, veuillez-vous adresser au consulat Schengen compétent.


Passeports officiels

Le consulat de France à Montréal est en mesure de délivrer des visas sur passeports officiels.


Procédure pour les jeunes Canadiens relevant de l’accord franco-canadien d’échange de jeunes (étudiants, jeunes professionnels, PVT).

L’accord franco-canadien vise à simplifier et à faciliter les procédures administratives applicables aux jeunes ressortissants français et aux jeunes ressortissants canadiens (18-35 ans)  qui souhaitent séjourner dans le pays dont ils ne sont pas ressortissants, afin d’accroître leur connaissance des langues, de la culture et de la société de l’autre pays par une expérience de voyage, d’études, de stage ou de travail.

L’accord prévoit ainsi quatre catégories de séjours :

  • Perfectionnement Jeunes professionnels,
  • Echange interuniversitaire,
  • Stage Pratique
  • Programme vacances-travail.

Pour les jeunes canadiens, l’accord s’applique sur le territoire des départements européens et d’outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Mayotte) de la République française ainsi que sur celui de la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Les citoyens canadiens souhaitant bénéficier de l’accord France-Canada sur la mobilité des jeunes devront fournir, à l’appui de leur demande les justificatifs suivants :

Dans tous les cas :

  • Document de voyage, valable au moins trois mois après la date prévue du retour
  • Formulaire de demande daté et signé
  • Photographie d'identité

Perfectionnement jeunes professionnels

  • Contrat de travail (non visé par la Direccte) ou lettre d'offre dans le cadre du programme canadien de mémoire à  Vimy ou Juno Beach.
  • Curriculum vitae.
  • Diplômes, attestations de formation ou reconnaissance d'une expérience professionnelle d'au moins 12 mois au cours des trois dernières années.
  • Preuve de ressources suffisantes pour le début du séjour.

Echange interuniversitaire

  • Carte d'étudiant avec une copie recto-verso
  • Lettre d'acceptation de l'établissement universitaire d'origine
  • Lettre d'acceptation de l'établissement universitaire d'accueil
  • Attestation d'assurance santé (hospitalisation, rapatriement) accompagnée pour les résidents au Québec du formulaire RAMQ.
  • Preuves de ressources suffisantes pour le début du séjour

Stage pratique

  • Convention de stage tripartite avec mention de la gratification
  • Attestation d'assurance santé (hospitalisation, rapatriement) accompagnée pour les résidents au Québec du formulaire RAMQ.
  • Preuves de ressources suffisantes pour le début du séjour

Programme vacances travail

  • Lettre de motivation et justificatif de retour ou engagement à présenter un justificatif de retour.
  • Justificatif d'assurance privée médicale couvrant tous les soins médicaux y compris le rapatriement, pour la durée du séjour, accompagné pour les résidents au Québec d'une attestation de séjour de la RAMQ.
  • Preuves de ressources suffisantes pour le début du séjour.

Consulter la FAQ sur l’accord franco-canadien relatif à la mobilité des jeunes.


Demande de visa long séjour pour étudier en France

Les étudiants résidant au Canada qui souhaitent partir en France en vue d’obtenir un diplôme français (Licence, Master, Doctorat, MBA) ou pour suivre des cours de français doivent solliciter, en parallèle de leur demande de visa, une attestation du SCAC (Campus France).

Cette attestation, indispensable pour l’instruction de la demande de visa, sera directement transmise au service de visas par Campus France.

Cette attestation n’est pas requise si vous partez dans le cadre d’un accord de mobilité entre une université française et canadienne, dans le cadre d’un double diplôme ou d’une cotutelle.

Comment solliciter une attestation du SCAC ?